http://cirem16-18.ca/

Recherche

bandeau-cirem

logo-mobile

- 26-27 janvier 2018: Île Saint-Barnabé, Rimouski -

Journées d’étude Seuls sur leur île. Solitaires et ermites du Saint-Laurent

Maxime Gohier et Claude La Charité

Arrivé à Rimouski en 1728, Toussaint Cartier a vécu sur l’île Saint-Barnabé jusqu’à sa mort en 1767. En raison du caractère énigmatique de sa vocation de solitaire, il a fasciné ses contemporains et la postérité au point devenir une personnage de roman dès 1769 sous la plume de Frances Brooke. Jacques Poulin, dans roman Les Grandes Marées (1978), offre le plus récent exemple de cette appropriation du personnage par la fiction. Il a du reste fait l’objet de recherches par des membres de l’équipe notamment lors d’une campagne de fouilles sur l’île et par d’autres qui ont cherché à faire le tri entre le personnage historique et le personnage légendaire. L’ermite s’impose comme un cas exemplaire pour réfléchir au rôle des acteurs dans la constitution de sa légende. Profondément associé à l’ile Saint-Barnabé et au Rimouski des origines, il représente également une façon de s’intéresser à la mémoire des lieux. Finalement, les traces qui en relatent l’existence et la mémoire sont nombreuses et variées : site archéologique, archives, romans, objets, iconographie.

Retour en haut de page